Singapour | Chinapour

Xiang me l'avait bien dit, Singapour est principalement composée de chinois issus de l'immigration. Dans mon questionnement, je repense à ce que me disaient les indonésiens à propos des chinois. Peut être qu'ils se sont installés ici - ancien village de pêcheurs - car cette terre était l'une des seules où leur présence ne faisait pas l'objet de discordes. En tous les cas, s'il y a bien un endroit où je vais trouver une culture et une âme à cette ville, c'est là où tout à commencer : Chinatown !


Non loin de Little India (l'autre lieu représentatif d'une des autres parties de la population majoritaire), Chinatown est un réel retour aux bases de Singapour. Bien que devenue touristique avec le temps, les quelques photos du passé laissent imaginer que Singapour n'a pas toujours été cette ville remplie de gratte-ciels. 50 ans d'efforts, d'immigration et d'ouverture sur le monde ont cependant suffit à s'imposer sur le marché du libre échange !

 





Si une majorité des chinois singapouriens semblent être chrétienne, je retrouve dans Chinatown des (nouveaux) temples bouddhistes et hindus. Leurs décorations et leurs apparats sont quelque peu artificiels à comparer des temples d'Indonésie, mais j'ai fini par trouver une symbolique à ces représentations, aussi.





Je commence doucement à percevoir une authenticité dans cette ville. Si je ne suis qu'un "Ang Moh" aux yeux de certains locaux (comme je n'étais parfois qu'un "Buleh" pour certains indonésiens), j'avance peu à peu dans ma découverte.

#Geoffrey