Penang | Food is my religion

Le jour où j'ai décidé de faire une étape à Penang, je ne savais pas même comment l'appeler, mais j'étais certain que cette île en valait la peine. Et il ne m'a fallu bien longtemps pour m'en convaincre. Pour accéder sur l'île, j'ai classiquement emprunté le pont principal, profitant de ce que je préfère dans une journée, le couché de soleil.



Qu'on connaisse en profondeur ou non Penang, tout voyageur qui s'y serait arrêté même quelques secondes le sait : Penang est une île où l'art et la nourriture sont des religions ! Et ça tombe bien, je suis un de leurs fidèle. Locale, régionale, nationale ou internationale, tout est une affaire de goûts et de saveurs et chacun y trouve ce qu'il y cherche.


Cette semaine, c'est Azwin qui m'a proposé de m'emmener faire le tour de quelques spécialités locales. En avant les saveurs ! Si à la fin de mon séjour j'ai finalement succombé aux gâteaux aux prix excessifs de Chinahouse (un lieu incontournable), je dois quand même avouer que ma préférence reste au gâteau Apple-Meringue du Das Rad Café.


Ce café a ouvert il y a quelques années par un nouvel arrivant allemand. Sans vraiment avoir besoin de lui demandé, vous vous rendrez compte que le cyclisme est une de ses passions, puisque les murs sont recouverts d'affiches des tours cyclistes les plus connus. Un lieu propice à se retrouver, où a également eu lieu la rencontre hebdomadaire de la communauté (très active) des CouchSurfers de Penang.




Pour un retour aux saveurs, si vous programmez de passer un jour par Penang, surtout n'oubliez pas d'ajouter sur votre liste de choses à faire de goûter les Mee Sotong, le Chow Kueh Teow, ou le célèbre Laksa local. Si ce dernier n'a pas reporté ma franche adhésion, notamment pour son goût prononcé de gingembre et de menthe, il reste un plat à découvrir et unique de l'île.




Et si la découverte vous fait peur, rassurez vous, vous pourrez toujours retrouver votre Nasi Kampung. Pour moi, ce choix est toujours le plus compliqué, notamment parce que j'ai toujours envie de tout essayé. Un peu de riz et beaucoup de tout, voilà comment mon Nasi Kampung se compose souvent ! Mais ici plus qu'ailleurs, car les locaux ont cette tendance à privilégier la qualité et les bons plans, chaque morceau de chaque plat est un bout de paradis pour seulement quelques ringgits.




#Geoffrey